Vous venez d’être désigné pour exercer une curatelle à l’égard de l’un de vos proches.

La curatelle est une mesure d’assistance : elle est mise en place lorsque la personne peut agir seule mais a besoin d’une aide ou d’un contrôle continus pour les actes importants. Le rôle du curateur est donc de faciliter la gestion de ses intérêts par la personne protégée en lui explicitant les choses, en l’assistant dans la conclusion de certains actes ou au contraire, de limiter l’atteinte à ses intérêts en refusant par exemple d’apposer sa signature sur un contrat  jugé risqué.

En pratique :

La curatelle est une mesure d’assistance

La personne protégée gère seule son compte courant

Les opérations sur les placements (sauf clôture, ouverture et modification de compte) et les actes importants nécessitent l’accord de la personne protégée et de son curateur

Les actes relatifs au logement de la personne protégée ainsi que la clôture, l’ouverture ou la modification de ses comptes nécessitent l’autorisation du juge des tutelles